Clean & Simple, the workshop by Cathy Zielske | Week #2

Il est temps de vous montrer la page que j’ai faite pour la Semaine #2 de l’atelier de Cathy Zielske, Clean & Simple, the Workshop !!!

Toujours à partir d’un template créé par Cathy, nous devions réaliser une page qui énumère nos 10 « blessings », c’est à dire les choses pour lesquelles on remercie Dieu… C’est un terme à connotation assez religieuse et comme je ne le suis pas pour 2 sous, ça me gênait un peu de l’utiliser alors je l’ai changé en « gratitude », c’est à dire les choses que je suis reconnaissante d’avoir dans ma vie !

Le template était proposé au format US letter mais comme je tiens à faire toutes mes pages pour cet atelier au format 12×12, j’ai pris un peu de temps pour le transformer au format voulu.

Voici donc ma page, la traduction suit :

Count every gratitude

Et voici mes gratitudes en français :

1- Avoir les meilleurs parents. Ils sont les personnes les plus importantes dans ma vie. Pas besoin d’en dire plus, je ne pourrais pas exprimer tout l’amour que je ressens pour eux.

2- Mes 3 meilleures amies : mes 3 soeurs. Je suis la petite dernière alors quand j’étais petite, elles étaient trop grandes pour jouer avec moi. Notre complicité est arrivée une fois que nous avons grandi et que nous sommes devenues adultes. Elles m’ont donné 5 neveux et nièces qui sont désormais pratiquement tous adultes. Ils me font réaliser que je vieillis mais me permettent aussi de rester jeune.

3- L’amour inconditionnel de mon chat. C’est le plus mignon, le plus intelligent et le plus drôle des chat que j’ai jamais rencontré. Je l’aime tellement. Il me fait rire presque tous les jours. C’est la prunelle de mes yeux (expression qui se dit en anglais « the apple of my eyes » et ça tombe plutôt bien !).

4- Mes vrais amis. Ils ne sont pas nombreux, je peux les compter sur mes 10 doigts. J’ai été souvent trahie parce que quand j’aime, j’aime entièrement et la plupart des gens ne voit pas l’amitié comme ça. Ils sont intéressés par d’autres choses et une fois qu’ils n’obtiennent pas ce qu’ils veulent, notre amitié leur importe peu. Mais cela fait quand même mal à chaque fois.

5- Le fou-rire que j’essaye d’avoir tous les jours. J’adore rire. J’ai ce gros rire tonitruant quand j’éclate de rire. Quand j’étais à l’école, j’étais toujours la punie quand mes copines et moi bavardions et rigolions car j’étais la seule que le professeur entendait. J’adore éclater de rire parce que je me sens toujours bien après.

6- Ma bonne santé et celle des gens que j’aime. Nous avons perdu ma grand-mère et mon oncle du cancer alors pour le moment, je suis heureuse que mes parents et tous les membres de ma famille soient en bonne santé. Je ne veux pas les voir souffrir à cause d’une grave maladie et je ne veux pas en souffrir non plus.

7-Les bonnes histoires que je lis. Ma mère et mes soeurs m’ont appris à aimer lire. J’ai des périodes où je lis beaucoup. J’aime la science-fiction, le fantastique et les histoires de vampires. J’ai une chose bizarre à propos de la lecture : je ne peux pas lire un livre écrit à la première personne, ça me bloque totalement ! Je lis en français, en anglais, des vrais livres ou des eBooks sur mon iPad. A travers tous les livres que j’ai lus, j’ai vécu tellement d’histoires, vécu tellement de vies. Je suis toujours triste quand je finis un libre car j’ai le sentiment d’avoir été abandonnée par les personnages.

8- Avoir trouvé différentes façons de m’exprimer. Je ne sais pas dessiner, je ne sais pas peindre, chanter ou écrire un roman. Mais je suis une photographe (amatrice), une scrappeuse, une raconteuse d’histoires, une tricoteuse et une crocheteuse. Avoir trouvé le scrapbooking fut une des meilleures choses de ma vie parce que j’ai enfin eu la possibilité d’exprimer tout ce que j’avais enfoui au fond de moi depuis tant d’années. Maintenant, j’ai envie de raconter des histoires, de documenter ma vie. Avec le tricot et le crochet, c’est différent mais tout aussi relaxant et ça me vide la tête après une dure journée de travail.

9- La possibilité de faire ce que je veux quand je veux. Je suis célibataire à 42 ans et c’est le côté triste de ma vie. Les hommes que j’ai aimés ne furent pas les bons et maintenant j’ai du mal à faire confiance. Mais j’apprécie aussi mon mode de vie : être capable de faire ce que je veux quand je veux est sans prix. Je dois voir le bon côté des choses de la situation, c’est une question de survie.

10- Mon travail, même si je ne l’aime pas. Je travaille dans une banque et je n’aime pas cela pour tellement de raisons ! Mais ce travail me permet un train de vie confortable. J’ai un toit au dessus de ma tête, des vêtements sur le dos, je mange plusieurs fois par jour et je peux m’offrir des extras. Je suis plus chanceuse que 90% des habitants de cette planète alors comment pourrais-je me plaindre ?

Et voilà ! A demain !