Je voulais juste vous dire… merci !

31ThingsAprès la lecture des commentaires reçus sur mon dernier post concernant mon 31 Things et des différents messages que j’ai pu recevoir en direct, je tenais à vous en dire un peu plus…

Tout d’abord, je tiens à vous dire que je suis très touchée par vos petits mots et que l’émotion que vous avez ressentie en me lisant m’émeut également beaucoup. Je tiens aussi à m’excuser auprès de celles qui m’ont dit avoir pleuré en me lisant, ce n’était pas le but.

Car non, ce n’est pas le but que j’ai en réalisant ce projet. Je ne souhaite pas faire pleurer dans les chaumières ou attendrir mes lectrices. Même si certaines pages m’ont un peu retourné les tripes, je n’ai versé aucune larme en les écrivant.

Et c’est bien d’ailleurs pour cela que je les ai écrites ou que j’éprouve souvent le besoin d’écrire : quand la boule dans la gorge commence à devenir insupportable, j’ai toujours eu besoin de coucher ce que je ressens sur le papier… Peut-être pour exorciser ce qui reste bloqué, je ne sais pas mais ce que je sais, c’est qu’après je me sens toujours mieux… et quand cela ne fonctionne pas, une bonne séance de pleurs et on se sent mieux non ?! je suis peut être la seule à fonctionner comme ça…

Je me souviens qu’à l’époque où les cassettes audio existaient encore, je m’étais crée une compil que j’avais réellement appelée « Spéciale Déprime » ! J’avais vraiment écrit ça sur la cassette, je dois même encore l’avoir quelque part à la maison… Les soirs de prise de tête solo, d’angoisses ou de déprime, je me la passais, je chialais un bon coup et je passais à autre chose.

Il faut réussir à trouver un bon équilibre et ne pas tomber dans le « pathos », ce n’est pas évident et j’espère vraiment que j’y arrive… L’humour et l’auto-dérision aident pas mal dans ces cas là.

D’aucuns trouveront que je me dévoile beaucoup trop, que je prends des risques mais cela fait vraiment partie de la « thérapie » telle que je la conçois. A quoi bon écrire tout cela pour être la seule à le lire ? Je pense que cela n’aurait pas le même effet sur moi. J’ai aussi besoin de vous montrer que je ne suis pas que la scrappeuse un peu rigolotte que beaucoup d’entre vous connaissent ou croient connaître… J’ai besoin de montrer, à vous, aux autres, à tout le monde, qui je suis vraiment… Je ne sais pas, je n’arrive pas exprimer ce que cela fait, c’est peut-être là aussi le besoin de laisser une trace…

Encore une fois, mon but n’est pas de recevoir le plus de commentaires gentils ou de faire pleurer dans les chaumières. Je n’aurais aucun témoignage lorsque je poste une page très personnelle ou un projet de ce type, cela ne changerait rien au bien que cela me fait de l’avoir fait… Bon j’avoue, je serais dégoûtée c’est vrai, mais ce serait une question d’orgueil uniquement… et de l’orgueil mal placé, car le principal, c’est que cette page ou ce projet me plaise !

Vraiment, sincèrement, du plus profond de moi, je ne peux que vous inviter à coucher sur le papier ce qui vous fait le plus de mal, ce qui vous chagrine, ce qui vous prend la tête, ce que vous n’arrivez peut-être pas à dire à haute voix aux personnes qui vous sont chères !!! La scrapthérapie n’est pas un vain mot, croyez-moi ! Cela fonctionne sur moi, pourquoi cela ne fonctionnerait pas sur vous. Faites-le, juste pour vous d’abord, montrez-le à vos proches et puis lancez-vous et postez petit à petit sur vos blogs et vous verrez que les témoignages que vous recevrez en retour vous feront chaud au cœur. Cela fait tellement de bien de voir que l’on n’est pas seule à souffrir d’angoisses, de solitude, de manque affectif, de tocs ou autre ! Pour moi, le scrap c’est le partage et cela en fait partie aussi !

Et les filles !!! Scrappez-vous un peu plus souvent, sans forcément scrapper des photos de vous, si vous n’aimez pas vous voir en photo… mais scrappez vos états d’âmes, vos joies, vos peines. Vos enfants, votre famille sont superbes et on adore les voir sur vos pages mais ne méritez-vous pas vous aussi d’apparaître dans vos albums ? Vous appréciez quand vous prenez une soirée pour vous occuper de vous, vous faire une petite manucure (pas forcément avec des vernis Dior ! Haha !) ou prendre un long bain relaxant, pourquoi ne feriez-vous pas la même chose avec votre scrap ?

Pour en revenir au projet d’Ali Edwards, il est pour certaines beaucoup trop pauvre en scrap ou en technique. Je l’ai entendu dire également pour le One Little Word. Je respecte l’avis de ces personnes mais pour ma part, je me contrefiche que le scrap à proprement parlé n’ait qu’une place très limitée car ce n’est pas du tout ce que j’attends de ce type de projet et je crois que ce n’est pas le but d’Ali non plus, même si je m’avance peut-être… Quand je parcours les pages des participantes sur la galerie dédiée à l’atelier et que je vois de superbes textes qui m’amènent les larmes aux yeux, je me dis que l’objectif est atteint, pas besoin de papiers imprimés, de brads ou autre matériel de scrap pour en arriver là !

Voilà ce que j’avais à ajouter… Encore mille mercis pour vos petits mots, ici et ailleurs !